Enseignement 2017-10-31T18:53:09+00:00

Enseignement

Ce sont toujours des personnes qui dirigent. Quels que soient les changements, les révolutions ou les modes technologiques, théoriques ou idéologiques que connaissent les organisations, quels que soient les types d’entreprises ou de fonctions dirigées, la personnalité du gestionnaire en position de leadership, son style cognitif, ses modes d’exercice du contrôle et du pouvoir auront toujours une influence majeure sur la gestion de son entreprise.

Dans ce cours, on tente de repérer l’importance du « monde intérieur » des leaders (leurs visions, leurs fantasmes, leurs mobiles profonds, leurs pulsions ou forces internes) et de mettre en évidence la rencontre qui se produit entre ce « monde intérieur » et un contexte particulier : une époque, une culture, un secteur, une entreprise donnés.

L’étudiant(e) qui s’attend à apprendre « comment devenir leader en trois étapes faciles ? » risque d’être déçu(e). Le cours est une réflexion sur le leadership comme phénomène, sur les actions et les motivations profondes (la subjectivité) du leader et ultimement, sur soi et sur son propre potentiel – le tout basé sur des analyses en profondeur des cas de leadership « révélateurs » qui servent comme des miroirs pour cette réflexion.

Professeur responsable : Cyrille Sardais

A la fin du cours, l’étudiant devra :

  • avoir découvert quelques grands leaders du monde contemporain;
  • être capable d’analyser un cas concret à la lumière des théories suivantes :
  • les styles de leadership (les styles névrotiques; artistes, artisans et technocrates)
  • les racines du leadership (les mécanismes de défense; la résilience; le narcissisme);
    • comprendre les motivations conscientes et inconscientes du leader;
    • être capable de mener une réflexion personnelle sur le phénomène du leadership ainsi que sur soi-même en tant que leader.

La gestion étant action et pratique, l’approche pédagogique utilisée est principalement la méthode des cas, très axée sur la participation au cours. À partir de représentations de la réalité organisationnelle (cas écrits, cas audiovisuels, etc.), on réfléchira sur les phénomènes propres à la direction et au leadership en gestion. On les discutera et on tentera d’apporter des éléments de compréhension et des guides pour l’action. Pour tous les phénomènes et les problématiques étudiés, les étudiants sont tenus de lire des textes traitant de la question. La participation à la discussion des cas en classe fournit des occasions de structurer un raisonnement ou une argumentation, de communiquer sa vision ou sa compréhension, de convaincre, d’écouter et d’apprendre. Il ne s’agit pas d’un cours où l’on prend des notes pendant la classe. On les prend avant et après la classe, au moyen du carnet d’apprentissage.

SAVOIR : LES HABILETÉS COGNITIVES

Développer la capacité à réaliser une lecture plurielle des situations de gestion

Le cours présente le management comme étant une pratique réflexive contextualisée.

  1. Les pratiques : planifier, organiser, diriger et contrôler
  2. Le contexte : l’environnement et l’organisation
  3. La réflexivité : le management est fondé sur trois logiques d’action, soit la tradition, la raison et le charisme

Au terme du cours, les étudiants doivent pouvoir analyser les situations de gestion en termes de pratiques, de contexte et de logiques d’action. Surtout, ils doivent être en mesure de lier ces trois volets du management.

SAVOIR-FAIRE : LES HABILETÉS TECHNIQUES

Acquérir une méthode de prise de décision.

Le cours met l’accent sur la prise de décision. La méthode qui est au principe de la prise de décision est décomposée en trois principales étapes, à savoir :

  1. La problématisation : mise au jour du contexte et formulation des problèmes
  2. L’analyse : étude des problèmes à l’aide des théories du management
  3. Les recommandations : solution des problèmes après une étude des options réalistes

Au terme du cours, les étudiants doivent pouvoir manier avec facilité la méthode d’analyse des cas.

SAVOIR-ÊTRE : LES HABILETÉS RELATIONNELLES

Développer les habiletés d’argumentation et celles requises pour le travail en équipe

Le cours met l’accent sur les discussions en classe et le travail en équipe de façon à favoriser le développement des habiletés d’argumentation et celles requises pour travailler en équipe. Ces deux habiletés sont un complément de l’habileté technique que nous cherchons à développer. Du coup, nous considérons que si les habiletés techniques sont nécessaires, elles ne sont pas suffisantes. Elles doivent être prolongées par le déploiement d’habiletés humaines.

Les deux habiletés humaines que nous cherchons à développer sont au centre de la prise de décision. D’une part, décider implique de savoir œuvrer au sein d’une équipe de façon à profiter d’une variété de perspectives d’étude et d’autre part, qu’il s’agisse d’une décision d’équipe ou individuelle, il faut être capable de convaincre les uns et les autres du bien-fondé de la décision prise.

Au terme du cours, les étudiants doivent pouvoir argumenter avec nuance leur prise de position en mobilisant les concepts du cours et ils doivent pouvoir œuvrer avec efficacité au sein d’une équipe de travail.

Professeur responsable : Cyrille Sardais

Au terme du cours, les étudiants doivent :

  1. pouvoir analyser les situations de gestion en termes de pratiques, de contexte et de logiques d’action. Surtout, ils doivent être en mesure de lier ces trois volets du management.
  2. pouvoir manier avec facilité la méthode d’analyse des cas.
  3. pouvoir argumenter avec nuance leur prise de position en mobilisant les concepts du cours et ils doivent pouvoir œuvrer avec efficacité au sein d’une équipe de travail.
  1. La méthode des cas : la discussion en classe à partir de cas concrets de gestion est la principale méthode pédagogique du cours; elle en est le moyen par lequel il sera possible de mettre à l’épreuve le cadre théorique du cours, d’affûter le jugement administratif, d’acquérir une méthode d’analyse des situations de gestion et de développer des habiletés de management. Dans ce contexte, vous devez préparer à l’avance les cas qui feront l’objet des discussions en classe. Cette préparation est une condition essentielle au succès pédagogique du cours.
  2. Les synthèses théoriques : le cours est également fondé sur des textes « théoriques » qui fournissent un cadre d’interprétation pour traiter des questions de management. Ces textes font la synthèse des connaissances théoriques du management et offrent une diversité de regards sur la réalité concrète des pratiques de gestion. Lors des synthèses théoriques en classe, le professeur intègre la discussion de cas au cadre théorique du cours et prolonge la réflexion en discutant du contenu des lectures propres à chaque séance. La lecture préalable des textes théoriques est donc aussi importante que l’est la préparation des cas.

Professeur responsable : Cyrille Sardais

Ce cours n’a pas pour but de développer directement des compétences de leadership mais d’explorer et de chercher à comprendre le phénomène du leadership. Il ne s’agit pas d’un cours pratique, mais bien d’un séminaire d’exploration et de réflexions. Ceux qui sont à la recherche de quelques recettes pour se transformer en « leader » en 13 séances ne devraient pas choisir ce cours.

À la fin du cours, l’étudiant devra être capable :

  • de mener une réflexion personnelle et autonome sur le leadership, au-delà des idées reçues qui courent sur le sujet.
  • de prendre en compte les enjeux éthiques et d’être conscient des aspects aussi bien admirables que problématiques du phénomène du leadership.
  • de connaitre, d’être capable d’utiliser et de reconnaitre les apports et limites de plusieurs des théories fondatrices qui ont contribué à créer ou à nourrir
  • le champ du leadership
  • de rédiger un cas sur un(e) dirigeant(e) suite à une ou plusieurs interviews
  • de rédiger des courts textes synthétiques, qui suivent un fil directeur (blogue et analyse de cas)

Ce cours est fondé sur des cas concrets concerts, concernant des leaders issus de différents pays, époques et secteurs. Ces cas sont le plus souvent des histoires de vie approfondies et fondées notamment sur la perspective subjective du leader étudié (ou de ceux qui l’ont fréquenté). Mais des cas peuvent aussi être issus de travaux d’historiens, du cinéma ou de la littérature.

Les théories utilisées sont issues des sciences sociales empruntant largement aussi bien à la psychodynamique qu’à la sociologie, en passant par l’histoire, la psychologie et l’anthropologie. L’objectif n’est pas de donner des réponses, mais d’inciter à se poser des questions et essayer d’aller au-delà du phénomène de mode que constitue le leadership.

Professeur responsable : Cyrille Sardais

Module 1 : Reflective Mindset – la gestion de soi
Une semaine en résidence

Les participants apprennent à réfléchir de façon éclairée, à prendre du recul par rapport à l’action, à envisager les situations familières selon une nouvelle perspective. Cette aptitude favorise l’innovation et le changement et permet d’éviter la répétition de certains comportements et erreurs. À l’étude :

  • Nature du travail de gestion
  • Leadership
  • Intelligence émotionnelle
  • Styles de gestion
  • Éthique
  • Responsabilité (individuelle, organisationnelle, sociale)

Professeur responsable : Cyrille Sardais